Commentaire 1

L’homme qui avait perdu son ombre ( 8 et fin , bouh!)

On l’attendait : comment toute cette histoire allait-elle finir? il va falloir lire jusqu’au bout! Didier Bernateau 

on peut se demander pourquoi Freud incarne le surmoi ? au point où on en est…

 

petite explication : le carnet de dessin où cette pochade se déroule avait servi lors d’une séance de modèle vivant à l’atelier 54 des ABA ; que faire? déchirer les pages? intégrer le modèle dans l’histoire? et bien voilà!  

l’angoisse de la page blanche , heuh, couleur craft,  et  les affres de la chute…

et maintenant il « rentre dans les cases » après avoir été dépouillé de toutes choses et avoir recouvré ce qu’il pense être sa personne… c’est fou comme cette histoire peut en cacher plein d’autres…

remarquez: tant qu’il avait quelque chose à perdre, pas de problème existentiel, mais maintenant c’est pas pareil : dans quelle histoire il s’est fourré, le gars ?

alors , vous pensiez qu’on allait vous concocter une belle chute, bien arrangée et tout? mais trop facile! va falloir bosser!!!

Avec, par ordre d’apparition :

  • La victime
  • Son démon kidnappeur
  • L’ombre de la victime
  • Diogène
  • L’homme qui avait perdu son reflet
  • Le vendeur d’ombre
  • Le son et les mots de la victime
  • La lumière de la victime
  • Le reflet de la victime
  • Mnémosyne
  • Freud, surnommé « le surmoi »
  • Un modèle (vivant) de l’atelier des ABA Paris
  • L’auteur

Scénario, décors et personnages : l’auteur

D’après un certain nombre d’angoisses, phobies et autres névroses, et aussi contes de Schlémil traduit par Chamisso, Lacan et autre Maupassant, et un peu de Faust, tant que l’on y est…

1 commentaire

  1. Bravo Didier pour tes planches, pour ton graphisme d’un humour grinçant et aussi bien sûr pour cette histoire complétement absurde de ce gars qui recherche son ombre et qui n’arrive même plus à réintégrer une case quelle qu’elle soit. Bon nombre de gens éprouvent une angoisse rien qu’à l’idée de ne pas être rangés dans une case ou dans un tiroir !… C’est p’tet ça l’idée !

Laissez une réponse


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.